On s'est dit que c'était une bonne idée de vous en dire un peu plus sur nous ?

1) Timothée & Matthieu, pourriez-vous nous parler brièvement de votre parcours ?
On est deux amis d'enfance, rencontrés sur les bancs d'un internat marseillais. Après le bac, nos études nous ont "séparés". Matthieu est parti à Versailles puis Grenoble pour des études de commerce, Timothée en Angleterre pour des études de droit et de finance. On se retrouvait toujours pour les vacances avec notre bande de l'internat.
A l'été 2013, on s'est retrouvé en colloc pour commencer nos vies professionnelles respectives qui au bout de 5 ans devenaient monotones. L'envie de donner du sens à ce qu'on faisait était grandissante et Timothée a quitté son job pour ouvrir un bar à côquetel. Une formation de barman et plusieurs mois d'expérience dans un des meilleurs bars à côquetel de France, le Carry Nation à Marseille ont permis à Timothée de découvrir sa vraie passion : Les spiritueux.
De là, il a eu l'idée d'un Tour d'Europe des distilleries pour véritablement devenir des experts et obtenir une légitimité dans l'industrie.
2) Comment le projet Côquetelers a-t-il vu le jour ?
C'est lors de ce fameux tour d'Europe des distilleries que l'idée est née.
Tous les jours, nous rencontrions des hommes et des femmes passionnés aux produits et savoir-faire d'exception mais qui étaient inaccessibles en termes de distribution au commun des mortels. Ces distilleries et leurs produits manquaient d'une visibilité auprès d'une clientèle jeune qui pourtant ne demande qu'à découvrir de nouvelles saveurs tout en favorisant le made in France.
C'était donc une évidence pour nous, il fallait devenir le maillon manquant entre ces deux mondes qui se cherchent mais ne se trouvent pas.
3) Un embouteilleur indépendant qu'est-que c'est ?
Un embouteilleur indépendant est une entreprise qui commercialise des boissons alcoolisées, sans l'avoir fabriqué lui-même. Premier embouteilleur indépendant du patrimoine liquide français issus des meilleurs distilleries artisanales, Côquetelers révolutionne ce métier en le sortant du monde du whisky et du rhum, ses catégories historiques.

Outre simplement de beaux flacons et un marketing, c’est bien dans la qualité de ses sélections que réside l’avantage d’un (bon) embouteilleur indépendant. Cela en fera un partenaire de choix pour découvrir ou améliorer ses connaissances grâce à des sélections opérées avec soin et des embouteillages de qualité de différents spiritueux.

Pour UNE nouvelle référence Côquetelers, ce sont près de 150 échantillons dégustés. Quand on vous dit que l'on embouteille que la crème de la crème, c'est vrai
 
4) Pourquoi l'idée de remettre les spiritueux sur le devant de la scène ?
Parce que c'est notre patrimoine, tout simplement. 
On parle très souvent de notre patrimoine gastronomique en France, mais il ne faut pas oublier qu'il comprend le patrimoine liquide, le plus riche et le plus diversifié au monde. 
Ce patrimoine a été délaissé et a été l'objet de beaucoup de préjugés : la fameuse gnole du grand-père pleine de poussière au fond du placard que personne n'ose ouvrir.
Ce qui est terrible, c'est que les emblèmes de ce patrimoine : Cognac, Armagnac, Calvados, eaux-de-vie de fruits sont devenus des produits d'export. Notre but est de permettre aux français de se ré-approprier ce patrimoine.
 
5) Comment choisissez-vous ces "madeleines de Proust" ?
Au début de notre tour d'Europe, nous n'étions encore que novice dans l'art de la dégustation. Les madeleines de Proust nous permettaient de retranscrire ce que notre odorat et notre goût nous permettaient de ressentir. Loin des notes de dégustation un peu pompeuse et déroutantes pour un novice, nous avons décidé d'utiliser ce système pour parler au plus grand nombre.
6) Côquetelers ce sont aussi des saveurs originales : quelles ont été vos sources d'inspiration ?
C'est vrai, on aime pas trop faire comme tout le monde. On s'inspire de ces fameuses madeleines de Proust, des moments de vie que nous avons tous en commun : la tarte aux pommes de notre grand-mère, une boulangerie un matin d'hiver, les cigales, etc. C'est ces instants que nous voulons mettre en flacon.
7) Selon vous, est-ce que les habitudes des consommateurs "d'apéros" tendent à évoluer ?
Les consommateurs tout d'abord sont de plus en plus éduqués et par conséquent tendent à s'éloigner des références de masse. Ça a commencé avec le whisky, le rhum et le gin et cela s'étend aux autres spiritueux aujourd'hui. Aujourd'hui, l'authenticité et l'originalité prime.
Deuxièmement, le côquetel fait maison est devenu incontournable. Des recettes simples, faciles, directement au verre font désormais partie de tous nos apéros, ne serait-ce qu'avec un Gin-Tonic et un Spritz.
Il est aujourd'hui temps de vous aventurer plus loin et de tenter un Sapin-Tonic :)
8) Pouvez-vous nous parler des dernières innovations Coquêtelers ?
Chaque semestre, une nouvelle collection de saison voit le jour (Automne/Hiver & Printemps/Été). Cet hiver a vu l'arrivée en fanfare de la liqueur Whiskey-Châtaigne de la Distillerie des Aravis à La Clusaz, un énorme carton et les beaux jours ont accueilli un Calvados de la mythique Maison Huard. Un Calvados a des années lumières de ce qu'on peut attendre d'un Calvados. Une bombe atomique de fraicheur à consommer tout l'été, l'heure de l'apéro venu au bord de la piscine.

Outre les spiritueux, nous nous sommes lancés dans le vin aux vendanges 2019, toujours avec pour objectif de lancer un OVNI de l'apéro : Mission accomplie avec Doux Comme un Agneau. Un vin doux 100% Gewurztraminer (produit en Camargue) pétillant à 7° en format bière qui casse tous les codes.

Enfin, nous sommes heureux d'annoncer le lancement d'une 1ère en France : Les Infusions pour Gin-Tonic (dispo en pré-commande pour les pros par mail timothee@coquetelers.fr). : Des pyramides à infuser pour agrémenter tous vos Gin-Tonics en libérant une délicieuse combinaison de concombre, cardamome, poivre de timut et verveine citronnée.

9) De nouveaux projets pour la suite ?
Des projets, on n'en manque pas.
Côté nouveaux flacons, nous sommes déjà en train de réfléchir à la collection Automne/Hiver 2022 qui devrait nous emmener du côté de la Bourgogne. Par ailleurs, nous avons commencé à développer nos propres produits en interne pour des premiers embouteillages à venir en série limitée.
Enfin, le méga projet qui s'annonce est l'ouverture de notre premier établissement bar/cave Côquetelers à Paris pour 2022

Et voilà, vous avez un peu plus sur notre histoire, notre mission et nos projets à venir

Côquetellement vôtre,

Tim & Matthieu

Article précédent Article suivant